Podpora sirotèince v Kongu

Aide



Comment nous aider.


Les besoins des enfants

L’orphelinat a toujours eu des difficultés de financement au moins depuis qu’il dépend du diocèse de Boma. La situation s’est améliorée depuis que l’orphelinat est installé dans une maison qui lui appartient en propre achetée en 2013 grâce aux dons reçus de République tchèque. Malgré cela, les moyens manquent pour presque tout : nourriture, soins médicaux, frais scolaires, produits hygiéniques, vêtements… Le diocèse n’est capable d’en assurer qu’une petite partie et encourage l’orphelinat à l’autofinancement.

Nourriture



L’alimentation est le besoin primordial des enfants. Malgré les générosités locales, la nourriture n’est pas toujours suffisante, assez variée et équilibrée. Il arrive que les enfants souffrent de malnutrition et qu’ils aient des problèmes de santé voire des retards de croissance. C’est pour augmenter les quantités reçues et réduire les achats alimentaires que le P. Jean-Martin a acheté un champ de manioc d’un hectare. Grâce à la vente de la production d’un champ d’ananas de cinq hectares reçu en don, l’orphelinat renforce ses capacités d’autofinancement et les orphelins les plus âgés s’initient aux travaux agricoles ce qui leur servira pour l’avenir.
Une partie de la nourriture provient de la générosité des agriculteurs locaux mais leurs dons ne sont pas réguliers. On ne sait donc jamais à l’avance ce qui sera reçu ni combien et ce qui pourra être servi aux enfants. Cette situation aléatoire n’étant pas compensée par des rentrées financières stables, il est impossible d’acheter les produits alimentaires autrement qu’en toutes petites quantités ce qui augmente considérablement le coût. Pour équilibrer à peu près les deux repas quotidiens que les enfants reçoivent pour le moment, il faudrait pour chacun d’eux un dollar par jour soit environ 0,75 EUR ou bien 287 EUR par an.

Soins médicaux

La situation sanitaire est le deuxième besoin prioritaire. Comme il n’existe pas de Sécurité sociale au Congo, il faut souscrire une assurance maladie privée qui éviterait de payer les consultations médicales, hospitalisations et autres interventions de santé. Le manque de moyens financiers empêche l’orphelinat de bénéficier d’une telle assurance et oblige à tout payer chaque fois qu’un enfant est souffrant. Une des deux femmes bénévoles est heureusement infirmière diplômée et expérimentée ce qui permet aux enfants de recevoir gratuitement tous les soins infirmiers. Grâce à sa vigilance, les premiers symptômes de maladies sont rapidement repérés et la prévention optimisée.
Une cotisation annuelle d’assurance maladie s’élève à 24 EUR par enfant sans compter les médicaments dont le coût annuel moyen est évalué à 16 EUR. Le total des frais de santé par enfant et par an atteint donc 40 EUR.

Frais scolaires

Les frais de scolarité, l’achat des uniformes et des fournitures scolaires sont le problème le plus important de l’orphelinat. Pour le moment, tous les enfants d’âge scolaire vont à l’école mais tout est remis en question au début de chaque trimestre.

Détail du prix total par enfant et par an selon le niveau d’études :
- Entre 6 et 12 ans, les enfants fréquentent l’école élémentaire (1ère à 6ème année) qui coûte 67 EUR;
- Entre 12 et 18 ans, ils fréquentent l’école secondaire (1ère à 6ème année) qui coûte 95 EUR.
L’orientation professionnelle a lieu à partir de la troisième année. L’équivalent du baccalauréat est passé en dernière année.
- Après l’école secondaire, les plus doués peuvent continuer des études supérieures courtes (trois ans après le baccalauréat) ou longues à l’université (trois ans pour la licence + deux ans pour le master). Le prix est le même pour les deux cas : 384 EUR.
Selon les talents et aptitudes de chaque enfant, nous nous efforçons de trouver avec lui une orientation professionnelle propre à le conduire vers l’autonomie et l’indépendance financière. Orientations manuelles : couture, maçonnerie, menuiserie, boulangerie... Orientations abstraites : soutien jusqu’à la fin de leurs études. L’accompagnement se poursuit jusqu‘aux premiers temps de l’activité professionnelle.

| Autor: Admin | Vydáno dne 11. 10. 2013 | 1902 pøeètení | Informaèní e-mailVytisknout èlánek
Podpoøte nás
Chci darovat organizaci Farní charita Kralupy nad Vltavou
nebo ,- Kè
Arcibiskup Dominik Duka požehnal Charitì
Najdete nás i na facebooku
Financování projektù
ESF web EU web CR web NROS web ROP web
TENTO PROJEKT JE SPOLUFINANCOVÁN EVROPSKÝM SOCIÁLNÍM FONDEM A STÁTNÍM ROZPOÈTEM ÈESKÉ REPUBLIKY
Podporují nás

Tento web site byl vytvoøen prostøednictvím phpRS - redakèního systému napsaného v PHP jazyce. Na této stránce použité názvy programových produktù, firem apod. mohou být ochrannými známkami nebo registrovanými ochrannými známkami pøíslušných vlastníkù.

Web site powered by phpRS PHP Scripting Language MySQL Apache Web Server